Comment faire la différence entre la grippe et le rhume ?

Ces deux virus touchent les voies respiratoires et sont souvent confondus. Pourtant ce sont deux pathologies bien distinctes et leurs symptômes sont différents. Ils sont centrés autour du nez et de la gorge pour le rhume et provoquent aussi des maux de tête pour la grippe. Comment les différencier pour bien les soigner ?

Les premiers signes du virus

Si le rhume se développe discrètement, la grippe est plus brutale et se manifeste souvent avec une importante poussée de fièvre au dessus de 39°.

Les symptômes du rhume

L'apparition du rhume est progressive et le virus met deux jours à s'installer dans les sinus. Pendant ce laps de temps, les éternuements à répétition se multiplient. Ceux ci sont accompagnés d'écoulements nasaux et souvent de picotements dans la gorge. Parfois ces symptômes sont agrémentés de légère fièvre. Puis sur la fin, la toux devient grasse. Cette évolution de la maladie est due aux écoulements qui descendent sur les bronches.

Les symptômes de la grippe

La grippe arrive à grands pas avec une fièvre très forte dés le premier jour de contamination. Ensuite le virus atteint rapidement la gorge et provoque une toux aussi sèche que douloureuse. Un autre moyen de différencier la grippe du rhume sont les courbatures. Si le rhume se concentre sur les voies respiratoires, la fièvre de la grippe entraîne des frissons. Les réveils en pleine nuit sont fréquents à cause de la toux sèche qui empêche un sommeil réparateur. La fatigue s'installe et l'on peut ressentir des courbatures de grands sportifs.

Quels traitements ?

Grippe et rhume ne sont pas les mêmes virus et ne se soignent pas de la même manière. En effet, il existe des traitements différents appropriés à chaque maladie pour en faire disparaître les symptômes au plus vite.

Soigner un rhume

Cette infection se soigne avec des médicaments utiles tout au long de l'année que l'on a forcément dans son armoire à pharmacie.
Le rhume ne nécessite donc pas de consultation systématique. En effet, pour calmer les éternuements, nettoyer les voies nasales régulièrement avec une solution saline permet d'évacuer les écoulements. La muqueuse ainsi nettoyée, le nez arrête de couler en continu, il n'est plus la peine de se moucher sans arrêt. De plus, une cure de vitamines C stimulera l'organisme pour le défendre contre les bactéries du virus.

Soigner une grippe

Les états grippaux sont à prendre plus au sérieux et la consultation d'un médecin est recommandée. Lui seul sera en mesure d'identifier l'avancée de la maladie et le traitement adapté. Pour faire baisser la fièvre, le paracétamol associé à des antiviraux se montrent efficaces. Une cure homéopathique peut également atténuer rapidement les symptômes chez l'adulte mais également chez le nourrisson.

Les remèdes naturels

Pour apaiser la gorge irritée par la toux, la tisane au thym (frais ou sec) sucrée par une cuillère de miel est conseillée. La violette a, quant à elle, des vertus expectorantes particulièrement indiquées sur la fin du rhume pour arrêter la toux grasse.D'autre part, une inhalation à base d'huiles essentielles peut aider à dégager les voies respiratoires.
 

Ces deux virus sont fréquents pendant les saisons froides et s'attrapent facilement aussi bien par l'adulte que l'enfant.
Aussi, il est recommandé de consulter son médecin dés l'apparition des premiers symptômes faisant penser à ces maladies. En effet, si le rhume se maîtrise assez facilement, la grippe peut s'installer et évoluer en d'autres pathologies comme une pharyngite.